Les surveillances allemandes : Les nouvelles pratiques allemandes pour vous surveillez

Publié le : 13/03/2017

L’Allemagne renforce ses lois de surveillance pour des raisons de sécurité nationale. Le Bundestag a approuvé une série de mesures de sécurité élargies qui verront une surveillance vidéo accrue.

En effet, la nouvelle loi permettra aux entreprises privées d’installer plus facilement des caméras de surveillance dans les zones ouvertes au public, notamment dans les centres commerciaux, les stades sportifs et les parkings. Il introduit également des petites caméras de corps pour la police, tandis que la police fédérale obtiens des systèmes de numérisation des plaques d’immatriculation de voiture.

Le durcissement de la sécurité du pays a été une priorité pour les politiciens allemands après les récentes attaques terroristes, depuis les attentats du Nouvel An 2015-2016 à Cologne jusqu’à l’attaque des camions sur le marché de Noël à Berlin.

Cependant, une surveillance de plus en plus marquée présente des parallèles avec l’appareil de sécurité oppressif de l’Allemagne de l’Est communiste. Par conséquent, tout débat législatif connexe se transforme en un délicat équilibre entre le renforcement de la sécurité et le maintien des droits à la vie privée.

Loi sur la conservation des données (surveillances allemandes)

La loi très controversée sur la conservation des données personnelles a été adoptée à la fin de 2015 et est entrée en vigueur le 4 janvier 2016. Les législateurs avaient à l’origine prévu d’adopter le projet de loi avant les vacances d’été du Bundestag, mais le plan a été abandonné en raison de la généralisation des critiques.

La loi de 2016 prévoit la conservation de divers enregistrements détaillés d’appels (CDR) par les fournisseurs allemands de télécommunications et d’Internet (Les FAI allemands). Il s’agit notamment des numéros de téléphone, la date et l’heure des appels téléphoniques et des messages texte, le contenu des messages texte et les emplacements des participant/utilisateurs. En outre, les fournisseurs de services Internet (ISP en Allemagne) sont obligés de stocker des métadonnées utilisateur telles que les adresses IP, la date et l’heure de l’accès à Internet et les numéros des ports.

Les fournisseurs sont tenus de conserver les CDR et les métadonnées pendant 10 semaines et les données de localisation téléphonique pendant 4 semaines. Dans le but de répondre aux préoccupations relatives à la sécurité des données et à la protection de la vie privée, la loi prévoit des exigences techniques détaillées sur la façon dont les fournisseurs doivent stocker les données recueillies. Le plus notable de ceux-ci est la stipulation de stocker physiquement les données en Allemagne.

Les controverses des surveillances allemandes

La Loi sur la conservation des données reste controversée en Allemagne. Tout d’abord, la Cour constitutionnelle fédérale allemande avait déjà déclaré inconstitutionnelle la précédente loi sur la conservation des données en raison de diverses questions relatives au secret des télécommunications et à la confidentialité des données. La loi existante est également controversée du point de vue constitutionnel et l’obligation de stocker des données en Allemagne peut être en contradiction avec les principes de la liberté de services et de la libre circulation des données de l’UE.

Les nouvelles mesures de la vidéosurveillance accrue font également l’objet de nombreuses critiques. Selon l’opposition, ils constituent une ingérence massive sur les droits constitutionnels, mais n’offrent aucune garantie de sécurité réelle. Johannes Caspar, le commissaire de Hambourg pour la protection des données, a déclaré au parlement que la nouvelle loi «ouvrirait la voie à une surveillance totale de l’espace public».
Protection de la vie privée.

Les réseaux privés virtuels contre la surveillances allemandes

Beaucoup d’Allemands, préoccupés par leur vie privée numérique, se sont tournés vers divers services de sécurité en ligne. Les réseaux privés virtuels (VPN) sont parmi les outils qui offrent la protection la plus efficace. Des services VPN, tel que NordVPN, redirige tout le trafic Internet par un tunnel fortement crypté, le masquant de la surveillance par les FAI ou les annonceurs. En outre, NordVPN ne conserve aucun journal des activités de ses clients, ce qui signifie qu’il ne peut fournir aucune donnée aux autorités.

Source : NordVpn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *